GRANDE PHARMACIE COLBERT ()
269 RUE NATIONALE
59800 LILLE
Tél : 03 20 54 09 00
Fax : 03 20 30 08 06
 
Mise à jour : 09 juillet 2020
 
» Commander
Votre Pharmacie
Promotions
Communiquer
Informations
Thèmes Santé
Guides Pratiques
Mon compte
Connexion :         

 
Le soleil, véritable ennemi des maladies de peau

Thèmes Santé -> Environnement
publié le 21/08/2013

Herpès labial et soleil

L'herpès est la plus connue des affections cutanées déclenchées par le soleil.
Les poussées sont provoquées par une exposition riche en UVB, comme en bord de mer ou en altitude. Elles apparaissent chez environ un tiers des patients. Mal connu, le mécanisme pourrait passer par un photo-traumatisme et un effet immunosuppresseur des ultraviolets.


Acné et soleil

Cette affection s'aggrave avec un temps de retard. Lors des premiers jours d'exposition, les lésions s'atténuent en raison d'un effet anti-inflammatoire des UV. Mais le bronzage engendre un épaississement de l'épiderme obstruant les pores de la peau. Ainsi, à l'arrêt des expositions, les pores bouchés deviennent à nouveau la cible de réactions inflammatoires.

C'est pourquoi les poussées d'acné surviennent généralement deux à trois semaines après la fin des vacances. Ces patients doivent donc se protéger à l'aide d'une crème solaire adéquate et reprendre leur traitement anti-acnéique dès la fin des expositions.

Rosacée, couperose et soleil

Le soleil, comme les autres facteurs vasodilatateurs aggravants que sont l'alcool, les épices, la chaleur, etc., accentue la couperose, qui est le premier stade de la rosacée. Ultérieurement, les UV n'ont pas d'incidence, mais peuvent provoquer des sensations douloureuses ou des brûlures.


Le mélasma ou masque de grossesse

Le plus souvent déclenché chez les femmes enceintes ou sous contraception orale, il s'agit d'une pigmentation brunâtre sur le visage, touchant le front, les pommettes et la lèvre supérieure, qui s'accentue au soleil.

Si l'atteinte se cantonne à l'épiderme, il est possible de faire disparaître le mélasma. En revanche, s'il touche le derme, il n'existe aucun traitement.

Psoriasis et dermatite atopique

Ces deux affections sont généralement améliorées par le soleil. Mais 10% des psoriasiques présentent une aggravation durant les mois d'été. Il en est de même avec le prurit des atopiques.


Lupus érythémateux

Les UV peuvent également aggraver, voire déclencher, des maladies auto-immunes comme le lupus érythémateux.

Il ne semble pas nécessaire de se cacher complètement du soleil, mais de prendre les précautions adéquates.
Et comme tout le monde, de se protéger à l'aide d'une crème solaire adaptée, d'éviter les expositions prolongées et aux heures les plus chaudes de la journée.

Mis à jour par Isabelle Eustache le 13/08/2013
Créé initialement par Isabelle Eustache le 02/07/2003

Sources : Le Quotidien du Médecin, 3 avril 2003.

 Retour...   Imprimer cette page 

 

 

Mentions légales  |  Notice légale  |  Copyright © 2020 - www.pharmattitude.fr  |